Comment rédiger un contenu pertinent pour votre site ?

 

En effet, une fois votre site créé (nom de domaine, hébergement…), il faut le remplir. Le contenu est très important pour le référencement : plus un contenu est intéressant aux yeux de Google plus il valorisera celui-ci en l’indexant (enregistrement) puis en le positionnant dans les premières pages lors des recherches des internautes.

 

Les règles à suivre pour des contenus pertinents :

 

Inclure des mots-clés (et synonymes)

Lorsque vous rédigez vos pages, utilisez vos mots-clés préalablement définis. N’en abusez surtout pas. Votre texte doit rester lisible. Les mots-clés et expressions clés peuvent être mis en gras pour plus de visibilité par le lecteur, et pour ajouter du relief à votre texte.

Par exemple, définissez un mot-clé principal par page puis quelques mots-clés secondaires pouvant être placés en complément ainsi que des synonymes. Mettez-vous à la place des internautes pour imaginer leurs recherches. Votre agence web peut définir les mots-clés sur lesquels vous vous positionnerez ensuite.

Ne vous focalisez pas uniquement sur vos mots-clés génériques (et souvent très concurrentiels), pensez à cibler des mots-clés plus précis ou expressions de mots-clés “longue traine” (4 à 5 mots sont souvent utilisés dans les recherches : par exemple “chaussures de sport marque X femme”).            

 

Importance du champ lexical

Incomm préconise d’avoir 150 mots minimum sur chaque page référencée. En effet, plus il y a de texte, plus il y aura de contenu analysé par les robots de Google et la page pourra ressortir sur les moteurs de recherche. Google tient compte de tout l’univers sémantique autour du mot clé principal d’une page.

Il favorise ainsi les contenus riches sémantiquement : l’analyse de la page par le robot s’étend au champ lexical et à la notion de concept. Cela signifie qu’une page rédigée avec un contenu intégrant des mots-clés secondaires, des synonymes, des expressions connexes sera favorisée. Des textes pertinents aux yeux de vos clients potentiels, le seront aussi pour les moteurs de recherche.  

 

L’information clé toujours au début

Règle d’or de la rédaction web : on place le contenu important au début : dans les titres, au début des articles, dans le chapeau… Au début de votre paragraphe ou de votre article, résumez les informations clés. Cela permet à l’internaute de trouver instantanément l’information qu’il cherche, et c’est bon pour le référencement.

pyramide-inversee

Pyramide inversée : l’information essentielle au début pour aller dans les détails ensuite.

 

Contenus : textes courts, niveaux de lecture, images, liens, avis clients

L’internaute lit en diagonale et de l’ordre de 25% moins vite que sur papier. Il scanne l’écran jusqu’à ce que quelque chose capte son attention. S’il y a trop de texte à inspecter, où s’il ne trouve pas ce qu’il espérait, il passe à autre chose.

Quand vous rédigez un texte, efforcez-vous de penser comme vos lecteurs. Utilisez des termes précis. Adaptez votre vocabulaire à votre cible : professionnels etc… Faites des articles aérés, des phrases courtes et des petits paragraphes. Veillez à hiérarchiser vos informations pour mettre en avant vos mots-clés. Collectez les avis, expériences, de vos clients. 

Dans la mise en forme, utilisez des images pour montrer vos produits ou les services réalisés par votre entreprise, vos locaux, votre personnel…

Pensez à réutiliser vos contenus sur différents supports : sur votre site web, dans la lettre d’information interne de l’entreprise, sur une brochure, dans une présentation lors d’une conférence ou d’un salon, etc.

Attention aux fautes d’orthographe ! Cela fait perdre de la crédibilité à votre entreprise…

 

Liens internes
Sur votre site, rediriger les internautes sur une de vos autres pages grâce aux liens internes. Par exemple, sur le mot-clé « rénovation » de votre page A, faites un lien vers votre page B qui explique en détails tout ce que l’entreprise fait en « rénovation ». Cela encouragera les internautes à cliquer pour aller de page en page et ces liens seront également pris en compte dans le référencement (comme toujours, il ne faut pas en abuser, vous l’aurez compris).

 

Contenu dupliqué (en double) = danger !
Il est très mauvais pour votre référencement d’avoir du contenu dupliqué interne c’est-à-dire une répétition de phrases, ou de paragraphes sur différentes pages. Le contenu dupliqué externe (plagiat) est également déconseillé : aux yeux de Google votre contenu sera le même qu’un autre site et donc votre site ne sera pas mis en avant. Pour vérifier l’existence de contenu dupliqué copiez-collez votre texte dans Google, ou bien sur le site Positeo.com (ce dernier vous donne des pourcentages de votre contenu dupliqué/plagié et le nom des sites).

 

Pour finir, tenez votre site à jour (nouvelles infos, ouverture d’une seconde entreprise, changement d’horaires…) !

Maintenant c’est à vous de jouer, on veut voir de beaux contenus !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *