Google+, c’est terminé ! La plateforme sociale a fait ses adieux cette semaine.

Créé en 2011, le réseau social de Google a tenté tant bien que mal de concurrencer le géant Facebook.

google+ fin

Une faible activité sur le réseau social

Son approche était pourtant assez révolutionnaire à l’époque. Google+ fonctionnait autour du principe des « cercles », dans lesquels on pouvait ranger ses contacts (« amis », « famille », « collègues », etc.) afin de pouvoir cloisonner ses différents cercles sociaux.

Mais le réseau social n’a jamais vraiment réussi à conquérir le grand public, malgré un concept prometteur.

Faible utilisation, peu d’engagement, Google n’a que très rarement communiqué sur les statistiques de son réseau social mais on sait que 90% des sessions des utilisateurs de Google+ duraient moins de 5 secondes.

La plateforme comptait pourtant un très grand nombre d’inscrits. En effet, chaque internaute ayant créé une adresse Gmail disposait également d’un compte sur Google+, parfois sans le savoir, ce qui expliquait le peu d’activité sur le réseau comparé au nombre important d’utilisateurs.

Une fin prévisible

Les API du réseau ont été débranchées au fur et à mesure. La page Google+ de Google France a même été fermée dès août 2018 !

En octobre 2018, suite à des problèmes de sécurité, Google annonçait la suppression de son réseau social en août 2019.

Fin janvier 2019, il avance la date de fermeture au 2 avril, suite à des failles de sécurité significatives, qui permettaient aux développeurs d’applications d’accéder à des informations personnelles et privées sur les profils. Cette faille critique précipitera sa chute.

Google+ rejoint donc le cimetière des services et produits abandonnés par la firme de Mountain View : Killed by Google.

Vous utilisiez Google+ ? Votre contenu est actuellement en cours de suppression. L’opération pourra durer quelques mois.

fin google+

Google My Business : la relève ?

Cependant, si Google+ n’est plus accessible au grand public, il continue d’exister pour les clients G Suite. En effet, Google+ pour G Suite restera actif et va se doter de nouvelles fonctionnalités.

N°1 des navigateurs avec Chrome, et leader des moteurs de recherche, le géant américain avait lancé sa plateforme sociale en espérant devenir aussi une référence sur le marché des réseaux sociaux.

Mais si Google n’avait pas dit son dernier mot ?

S’il comptait sur Google My Business pour prendre sa revanche ?

Les fiches d’établissement s’inspirent en effet de plus en plus de Facebook, avec notamment la possibilité de publier du contenu (les « Google Posts ») ou de créer des événements.

Interface offrant aux entreprises locales une meilleure visibilité, Google My Business est-il en passe de devenir également le nouveau réseau social de Google ?

 

Sources : BDM, Siècle Digital, Arobasenet.