Les backlinks : pourquoi sont-ils importants pour votre référencement ?
Publié le 11 mars 2024 à 11h06 dans Actus Incomm et Les conseils d'Incomm

Le design et le contenu rédaction d’un site ne suffisent pas à garantir une stratégie marketing efficace et durable. Parmi les outils indispensables, le référencement naturel, également appelé « référencement SEO » (Search Engine Optimization), vous assure de générer un trafic de qualité. Comment ? En vous permettant d’être idéalement classé dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERPS). Pour ce faire, il exige une bonne appréhension (et compréhension) de ses différentes méthodes et pratiques. Parmi ces dernières, le backlink que l’on traduit usuellement par « lien entrant ». Qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche et comment en obtenir ?  Et surtout, pourquoi en créer ? Toutes vos réponses ci-dessous.

Les chiffres clés

Selon une étude réalisée, en 2023, par AHREFS, un outil SEO spécialisé dans l’analyse, 43,7% des pages idéalement positionnées sur Google bénéficient d’au moins un backlink.

Spécialisé dans le référencement SEO, le site Search Engine Land démontre que les backlinks de qualité constituent un des 2 facteurs de classement les plus importants (avec le RankBrain).

Qu’est-ce qu’un backlink ?

Un backlink de référencement désigne un lien hypertexte qui vise à rediriger l’utilisateur vers un site web (le vôtre, en l’occurrence)…depuis un autre site internet (externe). Également appelé « lien entrant », il va participer à votre popularité en ligne. En effet, pour les moteurs de recherche, les backlinks vont constituer un outil de mesure révélateur, à condition de reposer sur un équilibre subtil : si votre site bénéficie de liens entrants de qualité, il gagnera en autorité  . Une autorité qui sera récompensée sous la forme d’une position optimisée dans les résultats des moteurs de recherche (SERPS).

Au contraire, l’absence ou la disparition de backlinks sur un site internet peut indiquer des manques à pallier :

  • un site neuf ou récent, mais dépourvu de liens entrants, ne gagnera pas en popularité. Vous avez beau disposer d’un contenu travaillé et soigné, s’il ne dispose d’aucun backlink, il ne générera que très peu de visites. Pour rappel, l’algorithme de classement des sites de Google repose sur la présence de liens.

OU

  • un site obsolète (ou insuffisamment actualisé), dont les backlinks proviennent de pages référentes disparues (410) ou introuvables répondant en 404 , s’expose à une diminution effective de son trafic en ligne.

Il est donc décisif, dans une stratégie SEO, de générer liens entre sites, mais aussi vers des médias et des réseaux sociaux : c’est ce qu’on entend par le netlinking.

EXEMPLE : Le PageRank chez Google

Le PageRank est l’algorithme de Google qui évalue quantitativement la popularité d’une page Web   en fonction du nombre d’autres pages   liées à celle-ci. Il analyse également la qualité des pages qui intègrent ces liens entrants. Son score est noté sur 10. Plus vous disposez de backlinks, plus votre score sera élevé.

Le backlink : misez sur le SEO « off page » !

Pour nombre de professionnels se lançant dans leur aventure digitale, le référencement de leur site se limite à du SEO « on page ». Ce dernier englobe les pratiques directement liées à votre site : l’optimisation des balises titre, le contenu textuel, les liens internes, les URL…Avec les backlinks,  une autre notion essentielle est à prendre en compte : le SEO « off page ». En d’autres termes, il désigne toutes les actions réalisées hors de votre site. Parmi elles, on retrouve la création de backlinks, mais aussi les avis clients, ou encore les campagnes marketing sur les réseaux sociaux.

Les liens « DoFollow » et « NoFollow »

Il faut distinguer deux types de backlinks :

  • Les liens dits « DoFollow » (« liens à suivre ») désignent des backlinks suivis par les moteurs de recherche. Ils vont apporter du « link juice », déterminant dans la mesure de l’impact SEO de vos pages mentionnées. Ce sont eux qui vont potentiellement améliorer votre classement.
  • Les liens dits « NoFollow » (« liens à ne pas suivre ») ont davantage un pouvoir d’autorité qu’un rôle d’influence. Ils ne sont pas pris en compte par les algorithmes, et ne jouent aucun rôle dans le référencement naturel de votre site. En revanche, ils n’impactent nullement votre positionnement, quelle que soit la popularité de la page qui vous mentionne (ou de la pertinence de l’ancre sélectionnée). Cela peut s’avérer utile lorsqu’un site, moins consulté que le vôtre, mentionne votre entreprise/marque.

Créer des backlinks de qualité : les bonnes stratégies

Une question se pose alors : « Comment obtenir ou générer des backlinks ? » Bien que les backlinks apparaissent comme nécessaires pour que le référencement des pages de votre site web, leur création est soumise à quelques règles. En réalité, une multitude de techniques, plus ou moins efficaces, s’offre à vous. Voici quelques conseils utiles :

Observez et recherchez !

Veillez à l’autorité des domaines référents : quelles seront les sources qui parleront de vous ? Il faut sélectionner des sites à la fois reconnus et largement consultés.

Si le temps vous le permet, pensez à jeter un œil à la concurrence : comment vos concurrents ont-ils élaboré leur stratégie de backlinks ? Quels sont leurs sites référents ? Quels sont leurs points forts ?

Collaborez, acquérez ou achetez !

Pour un résultat naturel et efficace, rien ne vous empêche de miser sur la diversité. En plus de viser des sites ou des médias de grande autorité dans votre domaine, pensez aussi aux blogs spécialisés ou aux sites partenaires, pour lesquels vous pouvez, par exemple, proposer ou faire publier des contenus renvoyant à votre site.

EXEMPLES :

  • Placer un lien sur le site d’un ami, qui évolue dans le même univers que le vôtre ;
  • Demander à vos clients, disposant d’un site internet, de vous mentionner dans leurs recommandations ;
  • Proposer à vos collaborateurs ou fournisseurs de vous faire apparaître sur leur site ;
  • Rédiger un « article invité » sur des blogs actifs (le guest-blogging).

N.B. : L’achat de contenus sponsorisés, avec des liens entrants, est une solution qui vous permet de gagner du temps.

L’une des méthodes courantes et efficaces pour acquérir des liens entrants qualitatifs est l’achat de backlinks. Il consiste à payer une plateforme web pour générer des liens pointant vers vos pages Web. Il vous est conseillé de procéder à des achats réguliers ou mensualisés : vous pourrez ainsi étaler l’acquisition de vos liens dans le temps afin que la méthode fasse naturellement son effet.

ATTENTION ! Un achat soudain de nombreux backlinks peut être repéré et sanctionné par le filtre Google Penguin. Rappelez-vous : la popularité de votre site se mesure à la qualité de vos liens, et non à la quantité.

Équilibrez et ajustez !

→ Attention à l’excès ! Un trop grand nombre de liens entrants peut être identifié comme du spam. Privilégiez donc la pertinence à la quantité.

Soignez vos contenus ! Il faut qu’il intéresse vos cibles potentielles. Pour cela, il faut inclure des mots-clés stratégiques.

Soyez vigilant.e quant au texte d’ancrage. Il s’agit du texte en hyperlien qui contient l’URL renvoyant vers votre site. Plus il est pertinent (et plus il contient des mots-clés), plus il aura un impact.

 L’emplacement du lien est aussi crucial. Par exemple, un backlink placé en fin de page peut ne pas être aussi performant  qu’un lien ajouté dans les premières lignes du contenu textuel.

Des pratiques régulées !

En 2012, Google a créé l’algorithme Penguin, qui pénalise les liens entrants de faible qualité, ou traque encore les netlinkings agressifs (ou spammeurs). Une accumulation de mots-clés, des ancres non-pertinentes, des achats de liens depuis des annuaires sont des pratiques défavorisées par l’algorithme.

Un netlinking naturel ou un netlinking entreprenant ?

Les stratégies de netlinking peuvent s’appréhender de deux manières différentes – mais complémentaires si besoin :

  • Vous pouvez opérer naturellement, c’est-à-dire établir des partenariats avec d’autres figures d’autorité de votre domaine ou des influenceurs, écrire des articles sur des blogs ou des sites autres que le vôtre (le guest-blogging), réaliser infographies, etc. On parle également de linkbaiting (« pêche aux liens » en français), qui est une stratégie essentiellement basée sur la valeur ajoutée de vos contenus : l’objectif est de séduire les webmasters et les internautes pour qu’ils prennent eux-mêmes la décision de créer des backlinks vers vos pages web. Nul besoin de les solliciter ou des les rémunérer ; votre appât est votre contenu de qualité.
  • Vous pouvez rechercher activement des échanges de liens ou mettre en place des liens triangulaires. Dans certains cas, on parle de linkbuilding (« construction de liens » en français) : vous allez chercher vous-mêmes vos backlinks en sollicitant des influenceurs, de potentiels partenaires, des prospects…

Qu’entend-on par un « bon » backlink ?

Les meilleurs backlinks sont ceux qui sont pertinents. C’est pourquoi ils doivent se trouver sur des sites/médias qui :

  • sont en lien direct avec le thème abordé ou le service/produit proposé,

ET

  • sont reconnus comme des sites de confiance et d’autorité .

Par exemple, si vous vous spécialisez dans les métiers du coaching et de l’accompagnement, vous devez dénicher des opportunités d’ajouter des backlinks sur des blogs spécialisés, sur des forums dédiés au développement personnel, et sur des sites en lien direct avec votre activité.

Suivez les performances de vos liens !

Une fois vos backlinks créés, il faut les surveiller et les analyser afin de veiller à leur efficacité et de garantir leur pertinence. En effet, tous les liens entrants ne se valent pas. Pour réaliser l‘audit et le suivi de vos liens entrants, plusieurs outils en ligne de vérification existent : Majestic SEO, AHREFS, Google Search Console, Semrush…Certains d’entre eux sont payants ; d’autres sont gratuits. Mais ils vous permettront tous d’avoir une vue d’ensemble sur la popularité des pages qui renvoient vers les vôtres, sur la pertinence des textes d’ancrage, ou encore sur les URL cibles qui profitent réellement de ces liens entrants.

Ouvrez l’œil pour saisir de nouvelles opportunités !

Vous disposez désormais d’un angle d’approche pour améliorer efficacement votre référencement. À partir de ces conseils, vous pouvez commencer à élaborer un plan pour intégrer des backlinks dans votre propre stratégie de référencement. Pour aller encore plus loin, d’autres outils peuvent vous être utiles. Parmi eux, l’utilisation de Google Alertes. Vous êtes un.e professionnel.le et vous venez de lancer votre site vitrine ? Vous pouvez, par exemple, créer une alerte afin de suivre votre domaine et rester à l’affût des sources qui parlent de votre société. Qui parle de vous et de votre marque ? Par e-mail, vous serez averti.e en fonction de la fréquence et la localité que vous aurez déterminées au préalable. Si des médias, des sites ou des blogs parle de vous, vous pourrez alors contacter leurs administrateurs (ou webmasters) afin de leur demander d’ajouter un backlink vers la page de votre site.

LE SAVIEZ-VOUS ? Vous désirez préparer vos backlinks en toute sérénité ? Dans le cadre du référencement de votre site internet, notre agence peut aussi vous accompagner dans l’acquisition de vos liens entrants.