La manette, nouvelle arme pour l’engagement social

par | Mar 21, 2022 | Webmarketing | 0 commentaires

Et si on parlait un petit peu engagement social et jeux vidéo ? Alors oui, le lien semble être un petit peu compliqué à deviner, mais il existe bel et bien. Par exemple, en octobre dernier se tenait la sixième édition du ZEvent. Pour ceux qui ont plus qu’un certain âge (je ne préciserai pas lequel), le ZEvent est un projet caritatif qui rassemble une fois par an plusieurs dizaines de personnalités spécialisées dans le streaming afin de récolter des dons pour une association. Dans sa dernière version, l’évènement a récolté plus de dix millions d’euros pour Action contre la Faim. L’ampleur qu’a pris le projet au fil des éditions que ce soit en termes de participants, organisation, durée et bien sûr en somme récoltée ne doit rien au hasard. Au-delà du travail fourni par les organisateurs, les contenus filmés en direct sur des jeux vidéo ne cessent de prendre de plus en plus de place sur les plateformes vidéo comme Twitch ou encore Youtube. Une progression due à un intérêt croissant des jeunes pour ce genre de contenu, mais également pour qui les causes comme l’environnement ou l’égalité comptent beaucoup.

Tout cela mis bout à bout, pourquoi les OG ne se serviraient-elles pas des jeux vidéo comme support de communication pour se rapprocher d’une cible plus jeune et éveiller, voire accroitre leur intérêt pour ce genre de cause ? Et bien je vous le donne en mille, absolument rien, car ça s’est  déjà vu et cela continue de se voir, encore récemment. 

WWF

La WWF a par exemple dès 2019 invité les joueurs français de Fortnite à relever le défi du #NoBuildChallenge. Le principe est simple, les joueurs ne peuvent pas utiliser les ressources mise à disposition dans le jeu (bois, pierre et métal) ce qui par conséquent leur interdit de réaliser des constructions pour se protéger ou attaquer, ce qui représente un sérieux handicap. Afin de populariser ce défi auprès de la communauté des joueurs, WWF France a réalisé pour l’occasion un partenariat avec la célèbre équipe d’esport française Solary. Par la suite, de grands youtubeurs comme Michou ou son ami Inoxtag se sont également frottés à ce défi. Un moyen efficace de sensibiliser les membres, plutôt jeunes, de la communauté Fortnite à la préservation des ressources. Cependant, l’utilisation de ce jeu vidéo n’a pas tapé seulement dans l’œil de l’association au panda.

La Croix-Rouge

Le Comité International de la Croix-Rouge a également décidé d’investir le jeu préféré de la carte bleu des parents pour livrer leur propre message de communication. Pour l’occasion, l’ONG suisse s’est associée à l’éditeur du célèbre jeu, Epic Games, afin de développer ensemble un nouveau mode de jeu. Intitulé « LifeRun », le concept est très simple, il faut tuer sauver le plus de personnes possibles, reconstruire des infrastructures, soigner des civils, etc. Ce partenariat vise non seulement à montrer les missions de la Croix-Rouge à l’international aux jeunes générations, mais aussi de les sensibiliser aux souffrances physiques et morales que subissent les civils lors des conflits. Afin d’impacter un maximum de personnes, trois joueurs bien connus des plateformes Twitch et Youtube (Dr. Lupo, Lachlan et One Shot Gurl) ont été chargé de présenter en direct ce mode de jeu et bien évidemment de l’essayer. Cette présentation du nouveau mode a été faite en direct sur leurs différentes chaînes respectives à l’occasion du salon du jeu vidéo PAX South, chez nos amis texans à San Antonio.

Greenpeace

Greenpeace, voyant ses petits copains s’amuser sur les jeux vidéo sans eux, ont également décidé de rejoindre la partie en février dernier, mais cette fois-ci dans une ville bien différente. Los Santos, ça vous dit quelque chose ? Tout à fait, l’association écologique a utilisé le très populaire Grand Theft Auto (GTA) pour sa campagne de communication sur le climat. 

Profitant de la possibilité de modifier quasiment à volonté, Greenpeace a lancé “Los Santos +3°C”, une nouvelle version de GTA qui propulse les joueurs dans une ville plonge dans un univers rempli de catastrophes. Dans cette version de Los Santos, la température a augmenté de 3 degrés (vous l’aurez deviné) ce qui a provoqué d’immenses inondations, un plus grand nombre de sans-abris à cause des réfugiés climatiques, etc. Chaque degré en plus permet de modifier la géographie de la ville. Afin de populariser cette version, Greenpeace a mobilisé 35 streamers qui ont diffusé en direct sur Twitch et YouTube leur essai de ce “Los Santos +3°C”. Concernant les missions et les braquages, parce que c’est la question que vous vous posez hein, je n’ai pas de réponse à vous apporter. Désolé. 

L’utilisation des jeux vidéo de la part de différentes associations pour leur communication démontre une fois de plus que celle-ci peut toucher n’importe quel domaine, mais cela montre également l’utilisation de plus en plus massive du jeux vidéo par les marques ou également comme ici, les associations.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre + 10 =

Archives