Pourquoi votre blog n’attire pas de visiteurs ?

Peu de visiteurs sur votre blog ? Pas d’engagement sur vos articles ?

Aujourd’hui, parmi les milliers d’articles publiés par jour sur les blogs, écrire un « bon » article n’est plus suffisant pour se démarquer. Vos résultats ne sont pas très satisfaisants et réussir à convaincre les internautes paraît inaccessible aux vues de la situation actuelle.

Voici cinq raisons qui peuvent expliquer ce manque d’intérêt et les solutions pour renforcer la portée de vos publications.

Raison 1 : L’accroche n’est pas assez convaincante

L’une des clés de la réussite de votre article réside dans cette phrase d’accroche.

Une anecdote, un fait d’actualité, ou encore une statistique originale vous permettra à coup sûr d’accrocher le lecteur pour l’amener à lire le reste de votre contenu.

Je vais d’ailleurs vous fournir trois techniques afin d’être sûr d’intéresser votre lecteur dès la première phrase de votre article.

L'accroche, essentielle pour attirer des visites sur son blog

L’anecdote

L’idée est de rédiger votre introduction comme une véritable histoire. On peut y ajouter des notions de suspense, ou encore d’annoncer un problème qu’il rencontre et auquel il s’identifie (vous lisez cet article car vous vous sentez concerné j’imagine).  L’important est de captiver le lecteur afin de l’amener doucement vers le vrai sujet traité dans votre article. Le résultat : Il est conquis, il en veut plus, il a besoin de continuer à lire votre article.

Commencer votre article par le contraire

Cela peut vous paraître étonnant mais cette technique est très efficace. Le principe est de faire croire au lecteur à une chose pour ensuite lui faire découvrir l’exact contraire que ce qu’il avait en tête. On brise ses attentes initiales.

Parfois, il s’agit juste de comparer deux sujets qui n’ont pas de liens apparents et d’autres fois, c’est de choisir un point de vue contraire à la pensée commune.

Par exemple : « Je vais vous montrer dans cet article que le blogging n’est plus efficace en 2017 » puis finalement  prouver le contraire dans votre démonstration.

Travailler votre ton et votre point de vue

Rares sont les sujets originaux qui n’ont jamais été traités de près ou de loin sur internet. Alors pour vous démarquer des autres blogs sur un sujet précis, travaillez votre point de vue. Il s’agit de monter à quel point vous avez le sujet en main et de choisir un angle clair pour le traiter.

Par exemple, pour cet article, j’ai choisi comme angle de vous présenter les raisons pour lesquelles votre blog ne fonctionne pas à la hauteur de vos attentes. J’aurais pu choisir de vous démontrer les meilleures façons de rédiger un article, un autre angle possible pour une accroche efficace.

Raison 2 : Vous ne racontez pas d’histoires

Plus personne ne raconte d’histoires…

Pourquoi les articles de moins de 500 mots ne sont pas aussi performants ? Certes, Google préfère et favorise le contenu plus long mais ce n’est pas la seule raison. Et ce n’est pas les internautes qui sont demandeurs d’articles très longs composés de milliers et de milliers de mots.

En fait, les articles courts tombent souvent à plat car ils oublient un point essentiel : ils ne prennent pas le temps d’attirer, de séduire l’internaute. Et ils ne sont donc pas attrayants pour les visiteurs qui cherchent à s’informer.

Comme dit l’adage : Les faits permettent de raconter, les histoires permettent de vendre.

Blog le storytelling au coeur de la stratégie

Effectivement, lancer des détails très techniques sans construire l’histoire qui l’accompagne réduira fortement le nombre de personnes intéressées par votre contenu. La solution est la narration (ou storytelling). Il faut inciter les internautes à s’ouvrir à votre contenu et un récit de qualité vous aidera à y parvenir beaucoup plus facilement.

Pour réussir votre storytelling plus facilement, voici trois astuces que je vous donne :

1 – Le storytelling du défi :

Vous êtes le héros et vous défendez votre point de vue contre l’adversité. C’est-à-dire que vous présentez votre pensée sur le sujet même si elle va à l’inverse de la pensée commune de la communauté.

2 – Le storytelling de la connexion :

Vous rapprochez deux sujets normalement peu liés. C’est-à-dire que vous apportez une vraie plus-value en rapprochant un autre sujet au vôtre.

Par exemple, on peut traiter du sujet « blog » en ajoutant un autre sujet comme votre entreprise : « Comment le blog de Incomm a permis de renforcer sa visibilité de 20% »

3 – Le storytelling créatif :

Vous posez un problème à vos lecteurs et grâce à votre enquête, vous leur offrez la solution au terme d’une histoire pleine de rebondissement.

Pour ces trois possibilités de rédiger un storytelling puissant, vous pouvez dans tous les cas utiliser les principales étapes d’une structure narrative classique :

  • Situation initiale
  • Élément perturbateur
  • Déroulement
  • Résolution
  • Situation finale

Les faits n’ont pas la même portée pour l’internaute quand ils ne sont pas mis en situation au cœur d’une histoire alors appuyez-vous sur un storytelling solide et trouvez votre propre manière de traiter le sujet qui vous intéresse.

Raison 3 : Vous improvisez plutôt que de suivre des formules efficaces

Il s’avère que les gens et par conséquent les internautes aiment les formules qu’ils connaissent. Ils seront plus rassurés de trouver un contenu qu’ils peuvent identifier comme leur correspondant plutôt que de s’essayer à un contenu nouveau risquant de modifier leurs habitudes.

Formule pour blog pour augmenter les visites

C’est pour cela que vous devriez, le plus souvent, suivre la formule PAS. Cette formule magique est utilisée depuis des années pour attirer le lecteur à tous les coups.

Elle se compose de trois grands items :

Problème (P) : Définissez ici un problème que vos lecteurs rencontrent.

Exemple : Vos articles de blog n’obtiennent pas les lecteurs qu’ils méritent.

Action (A) : Parlez de ce qu’ils font pour tenter d’inverser cette tendance.

Exemple : Vous passez plus de temps pour la rédaction de vos articles, votre stratégie est réglée au millimètre près…

Solution (S) : Offrez-leur LA solution à leurs problèmes.

Exemple : Voici les cinq petits problèmes que vous pouvez résoudre facilement et ainsi développer votre blog.

Et voilà, votre article devient LA solution qu’ils recherchaient depuis longtemps pour atteindre leurs objectifs.

Raison 4 : Vous n’êtes pas assez original dans le ton utilisé

Choisissez votre manière de dire les choses, votre vocabulaire, etc… Créer une véritable identité à votre blog.

Le but : Que personne d’autre ne vous ressemble en ligne et que vous ne ressembliez à personne d’autre non plus.

Image illustrations de blog pour article sur la rédaction d'un blog

De cette façon, chacun peut vous identifier sur internet et sait comment vous fonctionner, parler, ou votre manière de réagir. Vous avez votre propre style. Certes, parfois, il ne peut pas plaire à tout le monde mais il ne laisse au moins pas indifférent. Puis s’il fonctionne sur votre cible, c’est le principal.

Car dans un univers où les blogs sont très nombreux et les sujets traités des centaines de fois, le fait de se démarquer est votre meilleur atout.

Raison 5 : Vous ne jouez pas assez avec le suspense

Vos lecteurs attendent votre point de vue avec impatience sur le sujet que vous traitez. Mais avant de leur offrir sur un plateau la solution (S) à votre problématique, donnez-leur du suspense et assurez-vous ainsi qu’ils vous lisent jusqu’à la fin.

Cette technique d’interruption du modèle fonctionne très bien en ligne.

ménager le suspens pour améliorer l'efficacité de son article de blog

Une information inattendue ou surprenante forcera notre cerveau à vouloir en prendre connaissance. La curiosité qui nous anime tous nous obligera à lire cette information pour en connaître la solution.

C’est la raison pour laquelle les titres comme « Découvrez comment cet homme a réussi l’impossible » marche beaucoup mieux qu’un titre avec une réponse affichée. Une étude a démontré qu’un mail avec une question (sans la réponse) obtenait un taux de réponse 60% plus élevé qu’un mail avec la question plus la réponse.

Attention : Créer du suspense dans le déroulement de votre article et tachez d’éviter les titres trop racoleurs. Le but étant d’apporter une réponse sérieuse.

Alors restez vague et mystérieux, attirez le lecteur en lui proposant de découvrir la solution dans votre article et non pas dans le titre. Laissez-le réfléchir, se poser des questions, avant de lui procurer la réponse à la question qu’il se posait.

Conclusion

De nos jours, le fait d’attirer des lecteurs sur les articles d’un blog peut déjà être considéré comme un petit exploit en soi. Chaque jour, une marche de plus est franchie pour atteindre, un jour peut-être les sommets, du blogging.

Des solutions simples peuvent faire toute la différence et c’est une bonne nouvelle pour nous tous.

Alors, trouver un titre accrocheur, ajoutez-y une histoire bien ficelée, respectez une formule qui a fait ses preuves, trouver votre propre style de rédaction et n’ayez pas peur de jouer avec le suspense en brisant le modèle auquel ils sont habitués. Les résultats suivront rapidement !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *