Parlez-vous emoji ? le langage potentiel de demain ?

On les retrouve partout sur les réseaux sociaux, dans les sms, … Les Emojis font beaucoup parler d’eux. Notamment ces derniers jours avec l’annonce de Microsoft relative à Windows 10. Dans sa version bêta, il semblerait que Windows 10 intègre les Emojis et notamment un Emoji en forme de … doigt d’honneur. Mais au fond que sont les Emojis, comment sont-ils utilisés par les marques et constituent-ils un nouveau langage qui pourrait modifier les règles du référencement ? Incomm décrypte le phénomène pour vous.

screen-shot-2015-02-11-at-3-15-56-pm

Quelques uns des emojis conçus par Ikea

Les emojis sont des emoticones : erreur !

Ils se différencient des emoticones qui sont des représentations faciales faites avec des caractères typographiques. Le mot « emoticone » est d’ailleurs la forme contractée des mots « emotion » et « icon ». Il s’agit d’éléments paraverbaux permettant de connaître le ton de la discussion. Ils ont pour but de faciliter la compréhension écrite, notamment en différenciant les contenus sérieux et ceux présentant plus de légèreté. Les emoticones les plus connus sont 🙂 ,  😉 ou encore 🙁 .

Les japonais ont un équivalent des emoticones qui se nomme les Kaomojis qui eux utilisent des caractères de la typographie nippone. Si les emoticones mettent plus l’accent sur la bouche pour faire passer les émotions et les expressions, les Kaomojis se différencient en mettant plus en avant les yeux. Autre différence fondamentale, les Kaomojis peuvent se lire à l’horizontal. Exemples : (◕‿◕) ; ( ˘⌣˘) ; 〣( ºΔº )〣.

Les emojis quésaco ?

Les emojis ont été conçus bien plus tard en 1999 par une entreprise japonaise nommée NTT DoCoMo. Ce mot vient de l’association de deux termes japonais, le premier « e » qui veut dire image et « moji » qui signifie lettre. Ils ont été imaginés pour rendre plus simple la communication des adolescents japonais via le téléphone portable. Ces derniers s’envoyaient beaucoup de photos figuratives qui consommaient énormément de données.

Cependant, il faut attendre 2011 et le lancement des emojis sur l’iPhone pour que les emojis rencontrent le succès. Suite à cela Android se met lui aussi à exploiter le filon, et très vite les adolescents du monde entier se les approprient. Mais il semblerait que les adolescents ne soient pas les seuls.

Les emojis et les marques

Il s’agit en effet d’un territoire de plus en plus exploité par les marques. On peut notamment remarquer que des marques les utilisent dans leurs produits ou leur communication. Par exemple, la dernière campagne de McDonald’s met en scène les différents produits de McDonald’s mais composés uniquement d’emojis épurés et conçus spécialement pour la marque. Parallèlement la marque lance une collection capsule basée sur les visuels de cette campagne et en vente exclusivement chez Colette.

Untitled design

La campagne et la collection capsule emoji de McDonald’s

A l’instar de McDonald’s de nombreuses marques ont créé leurs emojis, comme par exemple ikea qui a conçu des emojis pour « faciliter la communication entre les hommes et les femmes quant au rangement des affaires ou à l’achat de meubles ». Ou encore WWF qui utilise des emojis « animaux » dans une opération social media pour collecter des fonds destinés à la protection des espèces en voie de disparition.

Enfin, nous pouvons remarquer Disc Cactus une entreprise présente sur Kickstarter qui propose un sur-clavier associant une lettre avec un emoji. Ce sur-clavier serait uniquement adapté pour les appareils Mac . Comme quoi les emojis pourraient potentiellement remplacer notre langue. 

Les emojis et le référencement

Et oui, si les emojis remplacent peu à peu le langage, il se pourrait qu’ils deviennent des éléments à prendre en compte lors du référencement. Cette tendance pourrait se renforcer. Depuis la dernière mise à jour d’Instagram en mai 2015, ce dernier permet désormais d’utiliser des emojis comme hashtag.  Le pouvoir des emojis pourrait donc se décupler.

MAJINSTA

le #<3 sur Instagram

Cependant, le mois de mai 2015 n’est pas de tout repos. John Mueller de Google a annoncé que les emojis qui ont envahi les pages du moteur de recherche devraient être supprimer des SERP (Search Engine Results Page). Pour être plus précis Google va cesser d’afficher les emojis dans ses résultats. Il semblerait donc que la firme de Mountain View émette une certaine réticence à voir les emojis devenir des éléments de référencement. Toutefois, rien n’est joué d’avance. N’hésitez pas à continuer de surveiller le thème des emojis pour voir comment la tendance évolue.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *