Les objets connectés vus par Incomm

Avec l’arrivée imminente de l’iWatch le 24 Avril 2015, Apple nous montre que les objets connectés constituent une des grandes tendances de l’année. Incomm vous propose un petit point sur ces produits qui vont sûrement se multiplier dans votre vie quotidienne.

Les objets connectés, quésaco ?

Les objets connectés commencent à émerger comme une révolution construisant peu à peu ce qu’on appelle le « web 3.0 ». Il s’agit d’une extension d’internet à des objets tangibles. De façon plus claire, ce sont des produits qui vont dialoguer par le biais du wifi ou du bluetooth avec votre smartphone, votre ordinateur ou encore votre tablette. Ce phénomène touche de nombreuses catégories de produits. Il peut s’agir de bracelets, bagues, balances, lunettes, …

objets-connectesQuels intérêts pour les consommateurs et les entreprises ?

Si pour les consommateurs ce type de produits a pour but de rendre leur vie plus facile, pour les entreprises ils incarnent plusieurs défis. Tout d’abord, d’un point de vue strictement marketing, ils questionnent les entreprises sur de nouvelles habitudes de consommations, et de ce fait une évolution des comportements.

D’un autre coté, ces innovations offrent la possibilité de collecter des informations pour les entreprises et donc d’alimenter des bases de données. La collecte d’informations est un des enjeux capitaux du 21ème siècle pour les entreprises. Les données permettent notamment de mieux connaître les clients et par conséquent de leur proposer une offre adaptée. Cette démarche s’inscrit dans une optique de marketing de la demande qui cherche à vendre mieux.

Cependant, la collecte d’informations revêt un aspect intrusif dans la vie privée des consommateurs. Un côté un peu « Big Brother » qui peut expliquer un engouement à rebours.

Quelles tendances pour les objets connectés en France ?

En 2013, GFK (Institut d’études de marché) notait un léger retrait des objets connectés en France (-2,5%). Cette tendance semble s’inverser puisque l’actualité regorge d’informations concernant ce type de produits. Les estimations de GFK vont jusqu’à annoncer 2 milliards d’objets connectés seront vendus entre 2015 et 2020 en France.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *