Google lance son badge de confiance pour les sites d’e-commerce

Le frein principal du e-commerce est la confiance qu’accorde ou non le client au site marchand.

A l’heure où le e-commerce est véritablement entré dans les mœurs de consommations et où la confiance envers un site est plus spontanée (du principalement aux nouvelles normes en vigueur, au regard plus expérimenté du e-client pour repérer un site digne de confiance ou non), le géant du web, Google tient à un peu plus entrer dans le quotidien des internautes. Bien que réflexe absolue pour la recherche sur le web. Google lance son badge de confiance pour les sites d’e-commerce. Déjà lancé aux Etats-Unis, le badge arrive en France sous forme de béta pour quelques sites (partoo.com, Shoes.fr, maisondumonde.com, Tati.fr et Wanimo.com).

Le principe :

Sur les pages d’accueil des sites qui utiliseront le badge, celui ci sera visible en bas à droite de la page, ci dessous la photo avec l’exemple du site maisondumonde.fr

Apparition du badge "marchand de confiance" sur certain site

Apparition du badge « marchand de confiance » sur certain site

Le visiteur n’aura qu’a passer la souris dessus pour faire pop une deuxième fenêtre de critères comme ci dessous

Critères d'évaluation de Google "marchand de confiance"

Critères d’évaluation de Google « marchand de confiance »

L’e-client a donc à disposition l’avis de confiance de Google sur ce site e-commerce.

L’intérêt :

  • Pour l’ e-commerçant : être approuvé par le géant du web sera à coup sur une bonne publicité (tant que ce badge est reconnu comme un véritable label de confiance). Etre capable de prouver par un tiers et qui plus est par Google que notre site est digne de confiance est un avantage concurrentiel fort ! Après, reste à savoir si Google n’en tire aucun bénéfice, pourcentage de ventes réalisées à l’aide de ce badge reversé à Google ? Idée farfelue, peut-être (pas).
  • Pour l’ e-client : l’accès rapidement aux statistiques du site directement est un plus. Ils permettront de mesurer les risques encourues par l’internaute lors de son achat.

Est-ce plutôt que de récompenser uniquement les bons sites marchand, Google ne devrait-il pas ouvrir son badge à tous les sites ?
Je m’explique, le monde du e-commerce n’est pas noir ou blanc. Il y a des nuances. Finalement, ce badge félicite uniquement les bons sites et passe sous silence les sites dit « moyen ». Mais si je veux acheter un article sur un site peu connu et donc à un site éventuellement plus risqué. Pourquoi je ne pourrais pas avoir accès aux statistiques de Google. Est-ce que finalement si Google me dit que le Service client est proche de proche de 50% mais que la livraison est top je ne vais pas quand même être convaincus d’acheter mon article sur ce site ?
Donc il serait peut-être intéressant pour tout le monde d’avoir accès aux statistiques de tous les sites e-commerce. Bien sur, si Google ne donne pas son badge à un site il se dédouanera de remboursement en cas de litige.

Comment sont vérifiées les informations par Google ?

Si ce badge est ouvert à tous, comment être sur que les résultats sont à 100% fiables ?
A cette question, Google répond que la fiabilité des données sera régulièrement vérifiée. De manière automatique en recoupant les données avec les transporteurs par exemple et manuelle en effectuant des commandes. En cas de manquement, le badge pourra être retiré.

Protection d’achat ? Un risque que Google interfère trop souvent entre le e-commerçant et le client ?

Encore une fois, Google assure que la majorité des problèmes rencontrés se régleront entre le marchand et le client. Ainsi, que très peu de remboursements ne seront à la charge de Google. On imagine mal, l’intérêt pour Google de se rajouter des litiges au quotidien.

Les données personnelles ? Encore une fois misent à mal par Google ?

Des lors qu’il y a un litige et que le client demande l’action de Google, celui ci devra à alors informer une adresse mail. Par magie recevra-t-on des mails suite à l’article concsulté ? De plus, Google affirme que pour porter réclamation, l’intéressé devra avoir un compte google

Ce badge n’arriverait-il par un peu tard dans le paysage du e-commerce ?

On fait bien confiance à google pour son moteur de recherches, donc si le grand Google le dit c’est que c’est vrai. Donc si Google dit que ce site est fiable et digne de confiance alors, je peux commander les yeux fermés ?
Oui et non. On se doute que si Google met en cause sa réputation pour des sites c’est qu’il ne doit  pas accorder si facilement son badge. Des lors, si Google n’accorde son badge qu’aux meilleurs e-commerçants, est-ce vraiment utile ? Je m’explique, les sites dignes de confiance ne les connait-on pas déjà ? Ce ne serait pas par hasard ceux qui réalisent les meilleurs bénéfices ? Le bouche à oreille fonctionne vite et bien et encore plus avec les réseaux sociaux. Donc les bons sites et les mauvais sites sont déjà connus des internautes. Est-ce que finalement, ce badge n’arriverait pas un peu trop tard dans le paysage du e-commerce ?

Qu’en pensez-vous ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *