L’éditeur de Candy Crush porte plainte contre son concurrent

King, l’éditeur de Candy Crush porte plainte contre son concurrent 6Waves pour contrefaçon. En effet, King, reproche à son défendeur d’avoir copié toutes les caractéristiques techniques et graphiques de deux de ses titres.

Avec ses titres « Treasure Epic » et « Epic Farm », la société 6Waves aurait ainsi copié l’apparence, l’interface, les graphismes, les textes, l’expérience utilisateur et la progression des jeux « Pet Rescue » et « Farm Heroes Saga ». 

« 6Waves est allé bien au-delà de la simple inspiration des idées de King; ils ont copié l’expression originale et créative sur laquelle nos employés ont travaillé très dur. Nous investissons massivement dans les processus créatifs et techniques qui entrent dans la création de jeux uniques. Nous nous félicitons d’une concurrence loyale, mais les développeurs qui se contentent d’imiter nos produits entravent gravement notre capacité à concevoir des jeux dynamiques et amusants à nos joueurs. Ces pratiques représentent une menace non seulement pour nous, mais également pour toute l’industrie du jeu vidéo », note Riccardo Zacconi, le PDG fondateur de King.

Dans un communiqué, 6Waves s’est contenté de nier en bloc les accusations de contrefaçon avancées par King. Il assure que les jeux basés sur la résolution d’énigmes ou reprenant des thèmes tels que l’agriculture et les bijoux « ne peuvent pas être protégés en tant que tels ».

King a rencontré un succès incroyable avec son titre phare, Candy Crush Saga. Plus de 130 millions de personnes dans le monde y joueraient, que ce soit sur Facebook ou via les applications mobiles. À tel point que la société, qui a dépassé en termes de visiteurs uniques le célèbre Zynga, envisagerait à son tour une entrée en bourse.

Source : Venturebeat.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *