Pourquoi le BTP doit faire le pari du numérique ?

Fin 2017, la mission Plan de Transition Numérique du Bâtiment (PTNB) s’achèvera ! Les actions de ce plan ont permis, depuis 2015, de faire croître la part du numérique dans le secteur du bâtiment ! Nous allons donc faire l’état des lieux de la situation actuelle et découvrir les opportunités pour les entreprises de ce secteur à se lancer dans une stratégie digitale !

Etat des lieux sur l’existant du numérique dans le BTP

Avec les changements orchestrés par le PTNB, différents outils et plateformes sont d’ores et déjà apparus pour faciliter la vie des entreprises de ce secteur. Certaines innovations relèvent d’un côté purement technique quoique numérique comme le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ou le BIM (Building Information Modeling, en français : modélisation des données du bâtiment). D’autres comme Internet, les réseaux sociaux ou les plateformes collaboratives relèvent d’un véritable changement d’état d’esprit et de fonctionnement des acteurs de ces métiers.

Internet et les réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux n’ont pas encore totalement séduit les professionnels du bâtiment. En effet, peu nombreux se sont aventurés dans les méandres de Facebook ou dans la création d’un site web pour leur entreprise. En effet, selon une étude menée par l’institut de conseil KPMG, seuls 44% des professionnels utilisent les réseaux sociaux pour communiquer malgré le fait que beaucoup de dirigeants estiment qu’ils sont très utiles pour atteindre une cible plus jeune et plus large. Cependant, beaucoup voient les réseaux sociaux comme simple complément des supports  de communication plus classiques ou pour simplement s’informer.

Parmi les réseaux sociaux les plus populaires dans ce secteur d’activité, on retrouve logiquement Facebook qui récolte 89% des inscrits à un réseau social !

Côté site internet, bien qu’essentiel pour être référencé sur Google et avoir une visibilité certaine et officielle sur le web, les acteurs du BTP sont confrontés à un adversaire coriace : les sites de travaux pour particuliers et leurs plateformes alléchantes en termes de volume de devis bien que payantes pour les professionnels !

Bien que ce soit un atout essentiel pour trouver des chantiers et donc de nouveaux clients, seules 51% des entreprises du bâtiment possèdent un site Internet selon une étude de 1min30 datant de 2013. On peut évidemment estimer que ce pourcentage a augmenté sensiblement entre 2013 et aujourd’hui, mais ce secteur est encore un peu en retard sur l’utilisation d’outils numériques devenus capitaux pour beaucoup de TPE et PME en France.

Les outils numériques techniques

Focus sur le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

Le CSTB a pour objectif principal de favoriser les innovations dans le secteur du bâtiment afin de s’assurer de la qualité et de la sécurité des futures constructions. Transversales, ses missions vont de la recherche à l’évaluation en passant par la certification et la diffusion de l’ensemble des innovations numériques disponibles pour favoriser le travail collaboratif. Le Centre est notamment en train de travailler sur l’utilisation de la technologie BIM et des maquettes numériques.

Focus sur le Building Information Modeling

Il s’agit en fait de la modélisation numérique des données d’un bâtiment. Avec cette technologie, il est alors possible d’avoir une vue d’ensemble de chaque élément d’une structure en construction ainsi que chacune des étapes de construction et les acteurs qui y sont associés. L’ensemble est réuni dans une maquette numérique qui facilite la gestion du projet en sachant qui fait quoi, quand et comment.

Pour les professionnels du secteur, le BIM permet surtout de résoudre les problèmes éventuels avant la construction grâce à la superposition des tâches et actions de tous les acteurs qui met en évidence les malfaçons futures.

Très intéressant et avec un potentiel incroyable, c’est surtout les difficultés humaines qui priment sur les problèmes d’ordres techniques ou économiques car le temps de formation et d’adaptation à cette solution numérique est assez long.

Quelques chiffres sur le niveau d’adoption du BIM :

Niveau d’adoption du BIM sur l’ensemble des métiers du bâtiment : 27 à 35%

Niveau d’adoption du BIM chez les maîtres d’oeuvre : 37 à 50%

Les professionnels du bâtiment à l'heure du numérique

Les services en ligne collaboratifs

La montée en puissance des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) dans le secteur du bâtiment et des travaux publics est accompagnée par l’apparition de nombreux services en ligne dédiés aux acteurs de ce domaine.

Ces services en ligne sont aujourd’hui très importants pour les entreprises car ils comportent plusieurs avantages non négligeables pour les utilisateurs. En utilisant un service en ligne, on peut s’affranchir de plusieurs barrières d’ordre économique car leurs systèmes de paiement par forfait, ainsi que leur hébergement en ligne et non via un logiciel informatique permettent de réduire les coûts d’utilisation !

Un deuxième avantage à utiliser des services en ligne est la flexibilité.  Via ces portails virtuels, les acteurs du BTP peuvent ainsi accéder à leurs informations en temps réel et à toutes heures ! De plus, ils peuvent s’informer des dernières actualités de leur secteur, gérer plus efficacement leur entreprise et leur client ou encore prospecter de nouveaux clients plus facilement !

Un autre avantage de ces plateformes se dessine au niveau de la visibilité d’une entreprise. Certaines plateformes se sont créées sous forme d’annuaires digitaux dans lesquels les entreprises du BTP peuvent s’inscrire et diffuser les informations principales sur leurs activités. Ces plateformes n’ont qu’un seul but : Augmentez la visibilité et la notoriété de votre entreprise !

Un service en ligne peut aussi permettre d’entrer dans des démarches plus profondes en termes de dématérialisation des appels d’offre, de la gestion financière de l’entreprise, ou de la prise de contact avec les prospects !

Quelles avantages à adopter le numérique ?

Accompagner la mobilité

Des dizaines d’applications sont apparues ces dernières années afin de simplifier le travail via l’optimisation des tâches, la planification des actions, l’accès aux informations sur les chantiers ou encore les maquettes numériques et la prise de photos.

Ces technologies ont le plus souvent un objectif collaboratif pour répondre aux besoins grandissant de mobilité dans les entreprises ! Télétravail, réunions externes, bureaux à l’étranger… pour rester opérationnels partout et à toute heure, les professionnels du secteur ont adopté le numérique à travers la communication interne et la collaboration entre les salariés d’une entreprise.

Les innovations numériques vont transformer le secteur du BTP

Partager les connaissances entre les professionnels

L’intégration progressive du numérique dans le secteur du bâtiment va également pouvoir être utile à l’industrie du BTP afin de collecter et classer les connaissances acquises dans ce secteur au fur et à mesure des projets. Les outils de gestion de projet serviront par exemple, en plus d’optimiser le bon déroulement du projet, à enregistrer et accumuler les bonnes pratiques afin de pouvoir réutiliser cette expérience dans les futurs projets. Les risques de pénalités de délais et financières seront ainsi diminuer grâce aux connaissances et aux compétences stockées sur ces plateformes numériques.

Trouver de nouveaux chantiers

C’est l’un des aspects les plus importants de la transformation numérique et de l’utilisation de nouveaux outils digitaux ! A l’heure où la communication des entreprises se situe de plus en plus entre Google et Facebook, accroître la visibilité et la notoriété de son entreprise passe désormais par Internet !

Aujourd’hui, un nombre croissant de clients potentiels se rendent sur Internet afin d’avoir un panorama des entreprises BTP disponibles dans leur région et consulter les avis laissés sur les entreprises. Afin d’être visible et de mettre son expertise en valeur, il est donc très important de créer un site Internet. Afin que ce site Internet soit encore plus efficace, il doit être référencé sur Google ! Car la simple création du site web ne suffit plus totalement, il faut promouvoir son site web afin qu’il apparaisse au dessus de celui des concurrents sur les moteurs de recherche. On peut alors utiliser des techniques de référencement naturel pour remonter dans les résultats de manière organique ou de référencement payant comme Google Adwords.

En plus d’être visible auprès de vos clients potentiels, un site Internet permet également de se distinguer des concurrents. En plus d’avoir son propre site web, ce qui permet déjà de se différencier des concurrents qui n’en ont pas, un site web sur lequel vous communiquez sur votre savoir-faire, vos réalisations ou vos tarifs permettra de mettre en valeur vos prestations et de rassurer les clients qui rechercheront des informations sur Internet. Un acte décisif dans la prise de décision.

Votre site web est ainsi une vitrine sur vos prestations et vos informations disponibles 24h/24 et 7j/7 !

Recruter de nouveaux collaborateurs

Le numérique est également très utile aux entreprises qui cherchent à recruter de nouveaux collaborateurs ! Les plateformes dédiées aux recrutements dans le secteur du BTP se sont fortement développées ces dernières années ! Les chercheurs d’emploi font de plus en plus leurs recherches via internet et ne pas diffuser ses offres sur les sites ciblés et sur les réseaux sociaux est un choix de plus en plus difficile à assumer.

Sources : Batiactu.com / E-btp.fr / Archireport.com / Lesechos.fr / Batirama

Vous souhaitez faire le pari du numérique et développer votre présence sur Internet ?

Contactez l’agence Incomm et consultez nos offres en Marketing Digital !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *